Connect with us
Social Media Summit

Les applications mobiles sur le déclin en Europe

woman-sunglasses

Studies

Les applications mobiles sur le déclin en Europe

Les applications mobiles sur le déclin en Europe

En Europe, le trafic vers les sites internet consultés sur smartphone a plus que doublé entre 2014 et 2016. Pourtant, un plafond semble atteint lorsqu’on examine l’adoption et l’utilisation régulière d’applications mobiles en France, en Allemagne et aux Royaume-Uni. C’est ce qui ressort d’une étude récente d’Adobe Digital Insights.

L’Europe semble ainsi suivre la tendance de désinstallation d’applications mobiles déjà initiée aux Etats-Unis, où l’on note une chute de 38% depuis 2014. L’utilisation des applications a quant à elle diminué de 28%. En Europe, la croissance du nombre d’installations d’applications stagne clairement, avec une baisse de 5% sur la même période. On remarque toutefois une légère augmentation de 4% du taux d’ouverture des applications. Les pays d’Europe occidentale comme le Royaume-Uni et la France peuvent s’attendre à une diminution similaire à celle enregistrée aux Etats-Unis. 

La croissance du trafic mondial généré par les applications et les mobiles a connu une croissance de 9% en janvier. Celle-ci est notamment due aux ventes d’appareils mobiles pendant la période de Noël. Ce pic de trafic a été immédiatement réduit à néant en février et n’aura plus d’équivalent cette année. 

Des applications aux Accelerated Mobile Pages 
A côté de la baisse générale de l’utilisation des applications, l’avenir est aux Accelerated Mobile Pages (AMP) de Google. Depuis avril 2016, le nombre de pages Google AMP consultées a presque quintuplé et représente aujourd’hui 7% de tous les clics vers des articles d’actualités dans le monde. Le trafic a atteint des sommets en novembre, avec une augmentation de 896% des AMP de Google liées à l’élection présidentielle américaine. 

« 50% des applications sont toujours utilisées plus de 10 fois après leur téléchargement. Des opportunités existent encore pour les marques, car l’intérêt de groupes d’utilisateurs mobiles continue d’exister. Si les marketeers parviennent à exploiter correctement les applications mobiles, ils pourront compter sur des visites répétées et une plus grande fidélisation du client. Dans cette perspective, les marques doivent impérativement offrir une expérience d’application ou de navigation plus attrayante et plus pertinente pour le consommateur – qu’il s’agisse d’expériences plus personnalisées ou de l’intégration de nouvelles technologies comme le portefeuille mobile ou l’utilisation de balises », explique John Watton, EMEA Marketing Director chez Adobe. 

Développements au niveau mondial 
L’étude montre également que l’adoption du smartphone augmente 34% plus rapidement dans les pays en développement que dans les pays riches. Si la croissance de l’utilisation d’internet a atteint un niveau de saturation en Europe et aux Etats-Unis, la forte croissance du nombre de smartphones vendus en Inde, en Chine et au Brésil est l’unique cause de l’augmentation du nombre d’utilisateurs d’internet dans ces pays.

L’adoption du smartphone dans les pays d’Amérique du sud est la plus rapide. Dans des pays comme le Brésil et l’Argentine, la part du trafic via smartphones a augmenté de 43% en moyenne en comparaison avec l’année dernière. Parallèlement, dans tous les pays examinés, la part du trafic via tablettes s’est réduite ou a stagné en 2016. Aux Etats-Unis, elle a chuté de 19%, passant de 10% en 2014 à 8% en 2016. Au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, le trafic via tablettes a diminué, en moyenne, de 2% entre 2014 et 2016. En Europe, 10% des consultations en ligne seulement se font sur une tablette.

Click to comment
wintercampus

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top