Connect with us
woman-sunglasses

Studies

Les entreprises belges boudent les lunettes intelligentes

Les entreprises belges boudent les lunettes intelligentes

Le port de lunettes de travail intelligentes doit encore progresser au Benelux, estime une étude de Toshiba. Malgré le fait que 73% des décideurs IT en connaissent l’existence.

Les entreprises du Benelux utilisent très peu les lunettes de travail intelligentes grâce auxquelles les professionnels d’horizons divers (conducteurs de chariots élévateurs, prestataires de soins ou les opérateurs de machine) peuvent garder les mains libres tout en visualisant les informations dont ils ont besoin, indique une étude de Toshiba réalisée par le bureau d’étude Walnut Unlimited.

Pourtant, bien que 73% des décideurs IT aient conscience des avantages procurés par les lunettes de travail intelligentes, elles restent encore au stade de projet d’intention.

Outre la nécessité d’une mobilité accrue, le travail en mains libres et l’augmentation de la productivité au travail constituent les principaux catalyseurs pour l’achat de lunettes de travail intelligentes.

 

Cela dit, la poursuite du développement de la réalité augmentée, la disponibilité du réseau 5G très rapide et la pression sur la productivité du travail devraient à l’avenir renforcer l’utilisation de ce type de solution dans les entreprises. 

Il est vrai que les « lunettes virtuelles » se généralisent sur le marché grand public depuis un certain temps déjà.

 

Selon Toshiba, 52% des décideurs interrogés précisent que le traitement des données constitue le plus grand souci lors de l’utilisation des lunettes de travail intelligentes.

 

 

 

 

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top