Connect with us
Social Media Summit

Peur sur l'Internet des Objets

woman-sunglasses

Web development

Peur sur l'Internet des Objets

Peur sur l'Internet des Objets

La société informatique Cisco met en garde contre les cyberattaques du type « destruction de service », qui peuvent être beaucoup plus destructrices qu’elles n’y paraissent. Progressant à la faveur du boom des objets connectés, elles peuvent en effet désactiver les sauvegardes des entreprises.

Les récentes cyberattaques, telles que WannaCry et Nyetya, prennent l’apparence de rançongiciels, mais peuvent se révéler beaucoup plus destructrices.

Le dernier rapport de Cisco (Midyear Cybersecurity Report) indique que les attaques « destruction of service » (DeOS) sont en mesure également de désactiver les sauvegardes des entreprises.

Etant donné qu’elles laissent ces dernières sans possibilité de reprise d’activités, les attaques DeOS causent davantage de dégâts que les attaques traditionnelles.

« En raison de la progression rapide de l’internet des objets, toujours plus d’entreprises opèrent en ligne. Cette évolution élargit le spectre d’attaque des hackers et augmente l’impact de leurs attaques », a indiqué Arnaud Spirlet, Managing Director de Cisco Belgique et Luxembourg.

Le trafic récent de réseaux de machines zombies IoT, les botnets IoT, laisse ainsi à penser que les cybercriminels préparent une cyberattaque DeOS d’envergure et à fort impact qui pourrait même perturber l’internet.

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top