Connect with us
Social Media Summit

La technologie échappe aux départements IT

woman-sunglasses

Market news

La technologie échappe aux départements IT

La technologie échappe aux départements IT

Une enquête menée par VMware en Belgique relève que la technologie s’émancipe du département IT, faisant naître des inquiétudes en matière de coûts et de sécurité.

Le spécialiste en infrastructure cloud et de mobilité d’entreprise dévoile les résultats d’une enquête qui indiquent qu’au BeLux, près de la moitié des dirigeants d’entreprise (48%) estiment que le département IT n’a plus la mainmise sur la gestion de la technologie, remplacé dans ce rôle par d’autres départements à mesure que les responsables métier prennent en charge l’innovation technologique au sein de leur entreprise ou organisation.

Cette même enquête démontre toutefois que cette tendance provoque des inquiétudes croissantes en termes de progression des coûts, de carence en matière de propriété IT et de sécurité.

 

Effectuée auprès de 2.000 décideurs informatiques et de 2.000 responsables métier du monde entier, en ce compris 60 travaillant dans le BeLux, l’enquête conclut que cette décentralisation de l’IT procure de réels avantages commerciaux: l’aptitude à lancer plus rapidement de nouveaux produits et services sur le marché (45%), donnant ainsi aux responsables métier une plus grande marge de manoeuvre pour impulser l’innovation (42%) et accentuer la réactivité face aux conditions du marché (45%).

Des éléments positifs se dégagent également dans le registre des compétences, avec un déplacement de la maîtrise technologique qui franchit le périmètre du département IT pour s’étendre aux métiers et qui a pour conséquence d’améliorer la satisfaction des employés (53%) et de contribuer à attirer de meilleurs talents (57%).

 

En revanche, cette évolution implique de nouveaux défis : les dirigeants, tous secteurs d’activités confondus, estiment que cela provoque une duplication des coûts en services IT (45%), un manque de contrôle clair et de responsabilité sur l’IT (40%) et l’achat de solutions non sécurisées (46%). Par ailleurs, ce mouvement de décentralisation se produit contre la volonté des équipes IT. Près de la moitié d’entre elles (47%) souhaitent en effet un regain de centralisation de l’IT. De manière plus spécifique, les responsables IT estiment que des fonctions-clé, telles que la sécurité et la mise en conformité du réseau (50%), le stockage (27%) et les services basés sur cloud privé (43%), devraient être maintenues sous leur contrôle.

 

Click to comment
Digital pharma Summit

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top